La Fresnaye en quelques dates 

1938
Au mois de décembre, la Famille Solvay met le site de La Fresnaye à la disposition de la FSC et celui de Wolveringen pour les BSB.

1939
Le bâtiment principal du camp-école, long de 58 mètres, est construit, ainsi que l’actuel Chalet de l’Aigle, qui sera le refuge du chef de camp René Weverbergh pendant quinze années. Un premier camp-école de formation y est organisé dès avril, inaugurant une longue série de camps de formation à La Fresnaye.

1940
L’entrée en guerre suspend quelque temps les activités scoutes en Belgique à partir du mois de mai.

  1939 : Le bâtiment principal du camp-école, long de 58 mètres, est construit, ainsi que l’actuel Chalet de l’Aigle, qui sera le refuge du chef de camp René Weverbergh pendant quinze années. Un premier camp-école de formation y est organisé dès avril, inaugurant une longue série de camps de formation à La Fresnaye.

1941
Le 16 mars, la princesse Joséphine-Charlotte visite le camp durant près de trois heures. Lors d’un week-end routier organisé par le district de Bruxelles, une petite chapelle dédiée à la Vierge, sculptée par l’artiste Raymond Glorie, est inaugurée en face du Chalet de l’Aigle.

1942
Le jeune Jacques Brel participe à la construction du chalet de son unité, la 41e Albert Ier, à La Fresnaye.

1943
A la Noël, les fondements de la Route des Hommes, qui deviendra plus tard Fraternité de Route, sont rédigés au Chalet de l’Aigle.

1944
La Gestapo descend sur le camp au mois d’août et arrête une vingtaine de scouts catholiques et pluralistes, parmi lesquels plusieurs décèderont en déportation.

1947
La délégation belge de la FSC pour le Jamboree de Moisson se prépare à La Fresnaye au mois de mai et le commissariat fédéral y organise son premier week-end annuel de rentrée, qui deviendra une tradition jusqu’à la fin des années soixante.

1949 : Le Feu de Pentecôte « Parfaire La Fresnaye » dote le camp de toute une série de nouvelles installations : le chalet des louveteaux, l’autel et les cuisines en plein air, le feu de camp, la plaine des sports, etc.

1949
Le Feu de Pentecôte « Parfaire La Fresnaye » dote le camp de toute une série de nouvelles installations : le chalet des louveteaux, l’autel et les cuisines en plein air, le feu de camp, la plaine des sports, etc.

1950
Un week-end international de la Route est organisé à La Fresnaye au mois de mai, avec des routiers BSB, FSC, VVKS, ainsi que des chefs des Scouts de France, des Éclaireurs de France, des Anglais, des Luxembourgeois, des Hollandais et des Danois.

1953
Au mois d’août, La Fresnaye accueille le 2e Agoon international, équivalent des Jamboree pour les scouts handicapés, qui recevra la visite du cardinal Van Roey. Un film noir et blanc sera réalisé pour l’occasion.

1954
La Fresnaye est rachetée aux Solvay et devient officiellement la propriété de la Fédération des Scouts Catholiques, le 30 novembre. Suite au départ de René Weverbergh, Henri Brifaut devient aussi le nouveau chef du camp, où il se construit une tour : la « Tour du Sanglier ». Chez les BSB, par contre, les chalets de Wolveringen disparaissent.

1955
Le 11 décembre, le général Dan Spry, directeur du Bureau international du scoutisme, visite avec enthousiasme le camp de La Fresnaye, véritable vitrine du mouvement. La boîte postale du camp, le « Mexicain », œuvre d’Henri Brifaut, l’impressionne fortement.

1956
Un nouveau Feu de Pentecôte routier est organisé à La Fresnaye, sur le thème de la « Communauté mondiale et de l’aide aux pays sous-développés ». La même année, la Cantine et la Tour des routiers sont inaugurés par Henri Brifaut et Jacques Groos.

1955 : Le 11 décembre, le général Dan Spry, directeur du Bureau international du scoutisme, visite avec enthousiasme le camp de La Fresnaye, véritable vitrine du mouvement. La boîte postale du camp, le « Mexicain », œuvre d’Henri Brifaut, l’impressionne fortement.

1958
Les « Pavillons 58 » ouvrent leurs portes à deux pas de l’Exposition Universelle de Bruxelles pour accueillir les jeunes du monde entier, après plusieurs mois de préparation et de montage des chalets sur le terrain de La Fresnaye. Le 10 août, le général Dan Spry est de nouveau de passage à La Fresnaye.

1959
Les 26 et 27 septembre, le 1er Week-end de la Route de Bruxelles réunit 400 participants à la Fresnaye pour montrer la vitalité des routiers bruxellois.

1960
Un nouveau chalet pour les chefs est inauguré : la « Sachemerie ». Georges Mombel est nommé chef du camp, en remplacement d’Henri Brifaut. Lors du 2e Week-end de la Route bruxelloise au mois de septembre, Arthur Gilson, ministre de la défense nationale, participe aux activités. 

Après 1960...